Et Master Lock inventa : le coffre à clés bluetooth !!!

master-lock-smart-bluetooth

Tirunamavalai et son architecture incroyable !

tirunamavalai_5_2744.jpeg_north_1160x_white

City guide Japon 2017 : Okinawa, Ishigaki !

29 octobre 2017 0 commentaire

Salut !

Aujourd’hui on commence notre série sur Okinawa, la découverte d’un Japon complètement différent de ce qu’on peut avoir en tête ! On a rejoint là-bas Judith et Gaku, nos copains d’Hiroshima et on a passé 5 jours INOUBLIABLES !

Histoire et culture

L’archipel d’Okinawa ou Ryûkyû est un groupe d’une trentaine d’îles, au sud-ouest du Japon. Ishigaki fait partie de l’archipel qui est le plus au sud, « Yaeyama », juste à côté de Taiwan.
Le royaume Ryûkyû fut un pays à part entière jusqu’en 1879 où il fût rattaché au Japon et devint la préfecture d’Okinawa. Ils ont leur propre langue, leurs propres coutumes et les paysages & températures n’ont rien à voir ! Là-bas c’est un peu comme à l’île Maurice : des paysages magnifiques, l’eau turquoise, un massif corallien extraordinaire, des poissons multicolores, des fruits exotiques… c’est juste FABULEUX ! (Pedro : je veux vivre là-bas quand je serais vieux)

Là-bas les gens sont suppppper gentils, ils sont tout bronzés, vivent en tongs et en short, il y a des shisas (animaux mythiques entre chien et lion, symboles de protection), des murs de coraux, des maisons aux tuiles cimentées traditionnelles, des papayers, des goyaviers, des cactus où poussent les fruits du dragon… c’est la belle vie, les vraies vacances !

Comment y aller ?

En avion ! On est parti d’Osaka avec la compagnie ANA (en prenant les billets à l’avance avant de partir, il y a des tarifs spéciaux pour les touristes, il faut regarder, parfois c’est intéressant, parfois non), il existe d’autres compagnies comme JAL, ou encore des low cost comme Peach. Pour info on a payé 160 euros par personne aller-retour.

Les spécialités culinaires

Commençons par les alcools (Pedro : le plus important) :
Awamori : alcool de riz, servi dans des pichets appelé karakara. Un très bon produit à Ishigaki : Yaesen (八重泉) (Pedro : ma passion, c’est un peu leur shochu local !)
Orion : la bière locale ! On trouve tout à l’effigie de cette bière : sacs, stylos, verres, baguettes etc… (Pedro : on a ramené une valise de trucs Orion putain…)
Shīkuwāsā sours : Le shikuwasa est un citron de là-bas, à mi cemin entre un citron vert et une mandarine, c’est trooop bon, on mélange ça avec du shoshu et de l’eau gazeuse et c’est le bonheur !
Habusake : alcool avec un serpent (habu) à l’intérieur ! (plus un truc de touristes parce qu’on voit jamais personne en boire… mais il faut le goûter juste pour le challenge ah!ah! Et c’est assez doux en fait ! )
Seifuku : liqueur à base d’alcool de riz et de yuzu.

Plats :
• L’umi budo :
« raisin de mer », c’est une algue qui vient de là-bas, très bonne pour la santé, riche en minéraux, et très faible en calories. Elle fait partie du fameux « régime d’okinawa » (et ses centenaires). C’est très bon, une texture d’œufs de saumon avec un petit goût d’oursin !
Le Mozuku : une autre algue riche en vitamines, brune celle-ci, qu’on a mangé en tempura.
Le goya champuru : un plat de légumes sautés avec du goya (un légume vert super amer), du tofu, des œufs, du porc et du Spam (oui ils mangent beaucoup de spam à okinawa !) (Pedro : et même qu’en fait le spam ben c’est pas mal du tout mélangé avec d’autres trucs !!!)
Le taco rice : la version d’okinawa des tacos : du riz recouvert de salade, sauce tex-mex, bœuf haché, salade, tomate et fromage !
La beni-imo : une patate douce violette super bonne qu’on trouve souvent sous forme de tartes délicieuses et de glace.
Okinawa soba : soba à base de blé, dans un bouillon à base d’os de porc et de katsuobushi.
Rafute : des travers de porc confits dans de l’awamori, très merveilleux… ça fond dans la bouche…
Le bœuf d’Ishigaki : une excellente viande très réputée, c’est d’ici que les boeufs de Kobe proviennent !
Tofu de crabe et tofu de cacahuète (Pedro : pouaaaahhhh comme c’est bon ça !!!)
Irabu-jiru : une soupe à base de serpent de mer fumé, de pied de porc et de kombu.
Sumibiyaki de Agû : un bbq de cochon noir d’Okinawa appelé Agû.

 Notre logement

Nous avions pris une chambre dans la fabuleuse Iriwa guest house ! C’était juste parfait ! Gon, le proprio, est trop gentil, super cool, quand il est venu nous chercher à l’aéroport il nous a même fait faire un petit tour en nous montrant ses endroits préférés et ses bonnes adresses.
Nous avions pris la plus grande chambre, avec une terrasse, l’accès au roof top, et vue sur le jardin.
Les prix étaient tout à fait raisonnables, et on a même loué notre voiture directement là-bas : c’était moins cher que chez un loueur, et beaucoup plus pratique !
Adresse : 599 Kabira, Ishigaki, Okinawa Prefecture 907-0453, leur site ICI ! 

Quoi faire à Ishigaki ?

Il y a plein de chose à faire sur cette petite île, nous on n’a pas pu faire tout ce qu’on voulait car quand on est arrivé il y avait un typhon pas loin (septembre c’est la mauvaise période…), du coup impossible de se baigner pendant les 3 premiers jours… on n’a donc pas pu voir les fonds merveilleux d’Ishigaki et c’est bien dommage car c’est un véritable aquarium…

Côté nature :
Tu peux faire du snorkeling, des randonnées magnifiques dans la jungle, aller voir les cascades, les grottes, faire du kayak dans la mangrove, de la plongée pour aller voir les raies manta à Kabira bay, se balader dans la forêt de palmiers (des satake palm, espèce endémique) etc…

Le centre ville :
Dans le centre, on trouve plein de petites boutiques de souvenirs, d’alimentation, des bars, des izakayas, des chats, des petits temples… Le port se trouve juste à côté, c’est ici que partent les ferrys pour Iriomote, Taketomi et autres petits îles alentours !

Kabira bay :
La vue la plus connue d’Ishigaki ! Juste à côté de notre guest house, le lieu est juste paradisiaque ! Mer turquoise, sable blanc, une vraie carte postale ! Malheureusement à cause des courant on ne peut pas s’y baigner ! Mais bon, heureusement juste à côté il y a une petite plage qui est accessible ! On y cultive également des perles noires !
Lien google maps ICI !  

Les plages :
Les plages les plus connues sont : Yonehara, Sukuji ou encore Sunset beach (qui est protégée des méduses par des filets, car oui à okinawa il y a plein de trucs mortels dans la mer… des méduses, des serpents, des poissons pierre, des coquillages, des pieuvres, des anémones… voilà voilà… ah!ah!), mais on en trouve plein d’autres très belles !

Le phare Hirakubo :
À l’extrême nord de l’île, la vue est magnifique ! (Nous c’était la tempête quand on y est allé !)

La route vers le nord :
On peut faire le tour de l’île en une journée, la nature est très belle, on s’arrête, on fait des photos, on mange des glaces…

Le parc de sculptures de Shisa Yoneko-yaki :
Au niveau de la plage de Yonehara, de l’autre côté de la route, se trouve ce parc hyper coloré ! C’est gratuit et plutôt rigolo ! Il y a plein d’immenses sculptures géantes de shisas.
Lien google maps ICI !

Nos bonnes adresses pour manger et boire !

Ishigaki village, Ippo Ippo :
Grace à Gaku qui est trop fort pour dénicher les bonnes adresses, on est tombé sur cet izakaya trop cool, à l’étage « d’Ishigaki Village », avec sa grande terrasse, son serveur trop cool, les meilleurs shikuwasa sour qu’on ai bu, et une cuisine délicieuse !
Le soir, des mecs trop rigolos viennent chanter des chansons traditionnelles d’Okinawa (tu les entends tellement tous les jours que tu finis par les connaitre par cœur !), en jouant du sanchin (sorte de banjo) et en se renversant de la bière sur la tête ! (Pedro : ahahaha le métier de rêve : tu bois des bières, tu chantes et tu fais des blagues !!!)
Lien google maps ICI !
• Setsukanchi :
Un super izakaya à côté de chez nous, c’est Gon qui nous avait conseillé l’adresse et on n’a pas été déçu ! Les portions étaient super copieuses, la nourriture trop bonne, on a encore une fois bien rigolé ! On y a mangé entre autre une salade de la mer avec du poisson cru, de la tomate avec une sauce secrète, du chou et de l’umibudo, du tofu frit à la cacahuète, du rafute merveilleux, du champuru…
Lien google maps ICI ! 

• Izakaya Konami :
Un izakaya troop cool qu’on a adoré !!! Le boss est trop trop gentil, il a passé 1 heure à essayer de nous apprendre à siffler avec les doigts ! (notre but du voyage)
C’était pas cher, on s’est régalé, on a fait que rigoler, bref le top ! (Pedro : j’ai réussi une fois à siffler avec les doigts, Judith a la preuve en vidéo d’ailleurs !!!)
Lien google maps  ICI ! 

Yui :
Un izakaya où on a super bien mangé pour seulement 7 euros à deux…! Pedro avait pris des yaeyama soba au curry, avec du riz, une petite salade et une bière et moi une sorte de katsudon mais aux tendons de bœuf (dit comme ça ça a l’air horrible mais c’était super bon !), avec une soupe miso et une petite salade.
Lien google maps ICI ! 

• Hanakaji :
Un restaurant chinois, à base de produits locaux.
Lien google maps ICI ! 

Voilà pour la première partie de notre série sur Okinawa ! Prochain article on t’ammène à Taketomi, une île paradisiaque à 15 min (en ferry) de Ishigaki !

En attendant tu peux revoir nos précédents articles 
- Tokyo
- Chiba
-
Osaka

Tags : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Copyrights © 2013 - Anaïs et Pedro - Blog fièrement propulsé par le beau PUShAUNE