Toka Toka, for tourists only !

Tirunamavalai et son architecture incroyable !

City guide Japon 2017 : Okinawa, Taketomi !

22 janvier 2018 0 commentaire

Salut !

Aujourd’hui on reprend la suite du city guide de notre dernier voyage au Japon !
On continue avec Taketomi, une toute petite île paradisiaque où tu fais le tour à pied en une journée. Très typique, elle a su garder les traditions et la culture de l’archipel de Ryukyu avec ses quelques maisons qui sont construites sur le modèle des anciennes maisonnettes traditionnelles : les murs de corail, les maisons en bois de cèdre et leurs toits de tuiles oranges et ciment blanc.
Il y a des fleurs de partout, on a même vu la plante du fruit du dragon (je ne m’étais jamais demandé comment ça poussait… c’est un cactus en fait ! ), c’est tout mignon, paisible, bref un petit coin de paradis !
On est parti d’Ishigaki en ferry pour y aller, c’est pas cher (1150 yens aller-retour), et ça prend seulement 15 minutes !

  À voir et à faire à Taketomi

Louer des vélos !

L’île est parfaite pour y faire du vélo : c’est plat, on peut faire le tour en une journée, on est au Japon donc pas besoin de mettre d’anti-vol, hop tu poses ton vélo et tu fais ce que tu as à faire ! Ça permet de voir un maximum de choses, tout en rigolant et en faisant (un peu) de sport !
On a loué nos vélos ICI, 300 yens de l’heure ou 1500 yens à la journée.

    La balade en charrette tirée par des buffles :

Clairement un truc de touriste, pas indispensable à faire, mais on s’est quand même marré à le faire ! Le buffle ne voulait pas avancer et le conducteur faisait que chanter des chansons traditionnelles ! Ça ne dure pas très longtemps (heureusement…) et ça coute 1200 yens (on vient te chercher en bus sur le port). Pour réserver, c’est ICI !

Condo beach

La plage de rêve qu’on voit en photo dans les magazines ! Du sable blanc, la mer turquoise transparente, l’eau chaude… la folie ! En plus comme les japonnais ne sont pas fans de plage, il n’y a jamais beaucoup de monde !!! Il n’y a par contre pas de fonds à voir, mais ça reste quand même extraordinaire !
On se cale ensuite sur la plage, en buvant une Orion (très important de boire des bières en toutes circonstances), sous un des parasols qu’on peut louer (c’est pas cher), et si tu as de la chance (ou pas) tu pourras voir comme nous l’unique japonais au monde qui bronze en string-moule-zgueg rose fluo !

La plage de Kaiji et son sable étoilé

Mon but en venant sur cette île c’était de voir et ramasser le fameux « sable » étoilé : merci Wikipédia : Le sable étoilé (Baculogypsina sphaerulata) est en zoologie, l’enveloppe minérale qui protège certains animaux, comme des mollusques. C’est un calcarinadae.
Pour en ramasser plein il faut vraiment avoir le temps car c’est touuuut petit et ça se fond avec les grains de sable… pour les trier c’est assez galère, il faudrait avoir une pince à épiler ! Du coup j’ai fait ça pendant 15 minutes et ensuite, j’ai acheté une fiole pré-remplie hein… ah!ah!
D’ailleurs, merveilleux, une chose qu’on ne peut voir qu’au Japon : les petites fioles remplies de sable étoilé sont à vendre sur la plage mais personne n’est là pour surveiller ! Il faut juste mettre 300 yens dans une urne et prendre sa fiole ! Tu imagines la même chose en France….

Et voilà pour la petite île merveilleuse de Taketomi ! Prochain article, on t’emmène à Iriomote voir les tortues de mer !

En attendant tu peux revoir nos précédents articles 
– Tokyo
Chiba
Osaka
Ishigaki

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyrights © 2013 - Anaïs et Pedro - Blog fièrement propulsé par le beau PUShAUNE