Toka Toka, for tourists only !

Tirunamavalai et son architecture incroyable !

Japon 2015 : Naoshima et Teshima : des îles remplies d’oeuvres d’art !

18 octobre 2015 2 commentaires

Salut !

Aujourd’hui on t’emmène dans deux endroits MERVEILLEUX… deux îles dans la mer intérieure de Seto, qui ont été rachetées par le milliardaire Soichiro Fukutake (le président de Benesse) et qui en a fait des « îles musées » et qui allient parfaitement art contemporain et nature. Ça faisait longtemps qu’on rêvait d’y aller… c’est chose faite et c’est deux des endroits les plus merveilleux qu’on ait eu la chance de découvrir…
Naoshima est exceptionnelle mais on a préféré Teshima qui reste plus sauvage avec beaucoup moins de monde.

Avant de partir vers ces nouvelles aventures, on a dormi la veille à Uno, une toute petite ville portuaire d’où partent (entre autre) les ferry pour ces îles. On a posé nos valise à Uno Slope House, la guest house la « plus connue » là-bas : pas cher, confortable, accueil très sympa, des vélos pour se balader en ville, un super petit déjeuner… bref, rien à redire !
On a fait le tour du port à vélo où on peut déjà croiser quelques œuvres, celle ci est faite à partir de déchets trouvés dans le port :

Et le soir, sur les conseils de Momoko qui nous a accueillis, on est allé manger à Osaka-ya, un petit endroit très mignon où on a mangé du tofu et un bon curry.


NAOSHIMA

Le lendemain matin nous voilà partis pour prendre le ferry (280 yens par personne) direction NAOSHIMA ♥ .
On y a passé une nuit, et on avait choisi de péter notre tirelire pour dormir dans le musée de la Benesse House ! Oui tu as bien lu on a dormi dans un musée… alors certes le prix n’est pas donné… mais quitte à y être autant le faire ! Ça vaut tellement le coup… on a passé un séjour inoubliable !!!
La Benesee House a été imaginée par Tadao Ando et regroupe une quarantaine d’œuvres, un hôtel de luxe, un restaurant gastronomique, on trouve d’autres œuvres dans les espaces autour (Niki de Saint Phalle, Yayoi Kusama, etc…) et elle est partagée en 4 bâtiments dans lesquels on peut dormir : le musée principal (là où on était), l’Ovale, le Parc, et la Plage.
Ce qui est génial quand on dort dans le musée c’est qu’on peut y descendre (accessoirement en pyjama) après la fermeture officielle… en gros t’es tout seul dans un musée… sans gardien, sans personne… c’est juste incroyable (Pedro : en pyjama devant un David Hockney : la classe.).

Notre chambre était superbe, une terrasse avec une vue à couper le souffle… des dessins de Christo… la classe… (Pedro : des dessins ORIGINAUX de Christo !!! Au dessus du lit, comme ça, à l’aise…)

On avait commandé un bento servi dans notre chambre pour en profiter un max… Forcément le meilleur bento de notre vie hein… tout était excellent :

On en a aussi profité pour prendre le monorail (qu’on fait fonctionner tout seul) pour monter vers l’« Ovale » (l’endroit est magique) et aller prendre un verre de Taketsuru 17 ans d’âge (élu plusieurs années meilleur whisky du monde s’il vous plait), et du saké (Pedro : ma passion les monorails !!! Celui-là on l’aurait cru directement sorti d’un fil de James Bond !).

Pour se balader sur Naoshima on peut louer des vélos, mais comme les gens se sont tous rués dessus à l’arrivée du ferry on a décidé de s’en tenir à la navette Benesse (réservée aux clients de l’hôtel), et au bus de la ville qui ne coute pas cher du tout…
Il y a des œuvres partout sur l’île, c’est assez hallucinant de voir un endroit comme ça où règne une harmonie parfaite !

On a adoré le Art House Project : des maisons traditionnelles abandonnées et réhabilitées par des artistes.
Il y en a 7, on achète les tickets (environs 8 euros) pour les visiter, au bureau d’information (à côté de l’arrêt de bus, c’est pas compliqué à trouver…).
On n’a pas le droit de prendre des photos à l’intérieur mais chaque endroit est unique, on a tout spécialement adoré la maison Minamidera issue d’une collaboration entre Tadao Ando et James Turrell : un espace totalement noir où petit à petit notre vue s’adapte, c’est indescriptible et juste extraordinaire… (Pedro : truc de dingue !!!)
On passe ensuite par Haisha par Otake Shinro (qui a aussi fait les bains I♥湯 qui se prononce I love you)  ancien cabinet dentaire, Ishibashi avec des de Senju Hiroshi, Kadoya une maison vieille de 120 ans, qui accueille Sea of Time ’98 de Tatsuo Miyajima avec l’aide des résidents de l’île, Go’o Shrine par Hiroshi Sugimoto et son escalier de verre, Gokaisho de Yoshihiro Suda et Kinza de Naito Rei qui peut être visité uniquement sur réservation.
Dans les rues et les cours des maisons on peut voir d’autres surprises un peu partout, il faut bien ouvrir les yeux 🙂

Et on a mangé à Aisunao, un restaurant végétarien super bon :
Adresse : 761-1, Kagawa-gun, Naoshima-cho 761-3110, Kagawa Prefecture

Notre seul regret c’est de ne pas avoir eu le temps de faire le Chichu Museum qui parait-il est fabuleux… Faudra revenir 🙂

TESHIMA

Le lendemain, on file sur le port de Miyanoura pour prendre le ferry direction TESHIMA !
Quand on est arrivé il pleuvait mais petit à petit le soleil est revenu !
Teshima c’est une grande île avec moins d’œuvres que sur Naoshima mais celles qui sont présentes sont juste extraordinaires. Il n’y avait que quelques rares personnes, on loue des vélos électriques (il y a plein de montées là-bas, du coup ils ne louent que des vélos électriques) ma passion dans la vie… c’est génial, tu pédales à peine, tu te fatigues pas et tu peux enchainer les kilomètres trop facilement et prendre les montées trop easy ! (bon Pedro il dit que c’est un truc de faible mais moi je suis faible hein… au moins j’ai pas râlé !) (Pedro : ça va c’est rigolo, mais c’est pas du vélo quoi…).

L’île est beaucoup plus sauvage que la première, il y a plein de rizières, c’est magnifique !

On s’arrête manger dans un lieu très épuré et très beau « The Restaurant on the sea » qui fait de la cuisine uniquement à base de produits locaux, on s’est régalé, chaque plat était succulent :

Puis direction le Teshima Art Museum, créé par Ryue Nishizawa qui n’est pas un musée mais une œuvre à part : Matrix de l’artiste Rei Naito, un jeu d’eau et de lumière où l’on entre pieds nus, dans un silence d’or. Encore une fois c’est plus un truc à vivre et à ressentir parce que c’est super difficile à expliquer… (j’ai piqué les photos de l’intérieur sur internet car on n’avait bien sur pas le droit d’en faire, mais c’est pour donner une idée !).

On reprend nos vélos pour aller aux Archives du cœur de Christian Boltanski, un travail sur la mémoire qui rassemble des battements de cœur de gens à travers le monde (on a enregistré les nôtres bien sur !) : dans une pièce noire, une ampoule au milieu s’allume au rythme de battements de cœur. Encore une fois c’était dingue…

Il était temps de repartir vers le port pour récupérer notre ferry, du coup on n’a pas eu le temps de tout faire, juste une petite visite coup de vent à « Il Vento », un restaurant où Tobias Rehberger s’est amusé avec les formes géométriques et les perspectives.

Voilà, on a passé deux jours absolument magiques. Et il nous reste d’autres îles à faire comme Inujima et Ojigima !

Tags : , , , , , , , ,

2 réflexions au sujet de « Japon 2015 : Naoshima et Teshima : des îles remplies d’oeuvres d’art ! »

  1. Je viens de découvrir votre blog en faisant une recherche sur Teshima et Naoshima. Votre chouette article m’a permis de convaincre mon mari d’y aller!
    Nous serons au Japon avec nos deux enfants pour 15 jours fin mars. Je me réjouis de découvrir le reste d votre blog pour y piocher plein d’infos sur notre aventure au Japon.

    À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyrights © 2013 - Anaïs et Pedro - Blog fièrement propulsé par le beau PUShAUNE