Toka Toka, for tourists only !

Tirunamavalai et son architecture incroyable !

Paris-Hanoï : des recettes du Vietnam et LA recette des Banh Bao !

4 juillet 2013 4 commentaires

Hello !

Un truc qu’on adore dans le bon manger viêt, c’est : les BANH BAO ! tu sais ces espèces de petites brioches blanches fourrées au porc etc… mmmmh… je gratte toujours mon papa pour m’en faire (Pedro : t’imagines bien que c’est Anaïs qui parle là hein…), mais chaque fois il me dit que c’est trop long et chiant, et du coup on ne s’était jamais lancé à essayer de les cuisiner nous…  (et puis à chaque fois que j’avais envie, il n’y avait plus la farine spéciale à Paris Store…).
Il y a quelques temps on a reçu le livre « Paris-Hanoï » : Paris-Hanoï c’est d’abord un resto à Paris (74 rue de Charonne, 75011), on y est jamais allé mais ça a l’air super bien (j’imagine, vu que dans le bouquin, ce sont de « vraies » recettes), ouvert en 1996 par trois frères viêts qui, après avoir eu un stand de sandwichs vietnamiens qui faisaient fureur, ont sauté sur l’occasion d’ouvrir un établissement. Depuis il y a le « little Hanoï » au métro Philippe Auguste, un service traiteur événementiel, des cours de cuisine, et maintenant : le livre !  (sont trop fort ces viêts) (Pedro : ouais, et même qu’Anaïs elle a un oncle qui coupe des ananas les yeux bandés sur la tête des gens, mais ça c’est une autre histoire…)
Le bouquin est super beau, il y a plein de recettes assez fidèles à celles de ma famille (sans les secrets bien sur ahah), des petites explications pour les sauces, les cuissons, les ustensiles etc… bref un très bon bouquin à avoir dans sa bibliothèque de cuisine !


Du coup, comme dans le livre il y a une recette pour faire les Banh-Bao, on s’est dit « aaaaah allez c’est bon on essaye !!!! ». Voici donc notre petite recette (c’est pas tout à fait celle du livre…) :

• INGREDIENTS pour 12 banh-bao :
> Pour la pâte :
– Un sachet de farine spéciale banh bao (400g) (ça s’achète dans les épiceries asiatiques, à Paris Store etc…) (si tu en as pas tu peux aussi faire toi même ton mélange de différentes farines et levure, mais là c’est bon et déjà mélangé)
– 1 paquet de levure (fourni dans le sachet de farine spéciale)
– 80 g de sucre
– 200g de lait entier ( à ajuster au pétrissage)
– 1 cuillère et demi d’huile de sésame

 > Pour la farce :
– 400 g de porc haché
– de la coriandre
– (nous on en avait pas mais tu peux rajouter un sachet de saucisses sucrées Chinoises à couper en rondelles et rajouter dans les banh-bao ) (Pedro : c’est LE truc essentiel la saucisse sucrée !)
– 40 g de champignons noirs séchés
– 4 cuillères à soupe d’huile de sésame
– 2-3 cuillères à soupe de sauce soja
– 1-2 cuillères à café de sauce d’huître
– 1 cuillère à café de nuoc-mâm
– 2 échalotes
– 2 gousses d’ail
– 4 œufs durs

– On commence par préparer la pâte : on mélange la farine, la levure, le sucre. On fait un puits au milieu, on verse petit à petit le lait tout en remuant (on en rajoute si besoin). On pétrit la pâte en rajoutant l’huile de sésame, pendant 10-15 minutes (si t’as un kitchenaid c’est le top…), une fois une belle boule obtenue tu laisses reposer au chaud (pas dans le frigo quoi) 1 heure.

– Tu fait revenir dans un wok l’huile de sésame avec l’ail pressé et les échalotes coupées   en minis morceaux. Tu rajoutes la viande, les sauces, la coriandre, et les champignons. Tu remues bien, tu fais bien cuire, tu assaisonnes et tu mets de côté. (Pedro : les gars qui se la racontent cuisto ils disent : « réserver » au lieu de « tu mets de côté »… c’est vraiment des winners…)
– Tu fais cuire tes œufs durs, tu les coupes chacun en 4 et tu les mets de côté.

– Une fois ta pâte reposée, tu l’étales (0,5 cm de hauteur à peut près, faut pas que ça soit trop fin, ni trop épais), et tu fais des cercles de 10 cm environ (ça gonfle à la cuisson, tu peux t’aider d’un bol pour faire tes cercles).
– tu places tes cercles sur des petits carrés de papier sulfurisé.
– Pour former ton banh bao, c’est pas dur, tu met le cercle au creux de ta main, tu remplis avec de la farce, un quart d’œuf (et un morceau de saucisse sucrée si tu en as), une feuille de coriandre, tu replis chaque bord vers le haut en faisant une pointe, pour former des petites bourses (Pedro : mmmmm aaaaahhhh), que tu pinces bien avec tes doigts (pour pas que ça s’ouvre à la cuisson), tout en tournant un peu.
– Pour la cuisson c’est sur leurs petits carrés de papier sulfurisé et à la vapeur pendant 30 minutes !

 Et après t’as plus qu’à les sortir et les manger !!! Mmmmmh !
(tu peux aussi en faire en forme de lapins… )
Si tu veux les congeler, tu peux !

Voilà ! Bon appétit !

Paris-Hanoï, aux édition Marabout, 25 euros
• Le site du resto ICI ! 

Tags : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyrights © 2013 - Anaïs et Pedro - Blog fièrement propulsé par le beau PUShAUNE