Toka Toka, for tourists only !

Tirunamavalai et son architecture incroyable !

Ma puce à table ! Le Spectacle d’Yvan Cadiou

26 mars 2012 4 commentaires

Tu te souviens de notre visite chez Yvan Cadiou le super cuisiner qui habite dans une super maison, qui a des super frigo SMEG et qui fait des trucs super bons ? (Si tu ne te rappelles pas, tu peux toujours revoir l’article fantastique ICI) (Pedro : ouais ça y est c’est bon, je me rappelle ! T’as oublié le super cognac de pimp aussi)
Yvan c’est donc un cuisto qui est sans cesse en train de communiquer sa bonne humeur, sa passion et son amour pour les bons produits à tout le monde : livres de cuisine, émissions culinaires, treize années à voyager afin d’apprendre, découvrir et faire partager son savoir… pour lui la cuisine c’est un art à part entière. Il a donc eu la bonne idée (une idée qui lui trotte dans la tête depuis pas mal de temps quand même…) d’allier la cuisine à la comédie et de créer une sorte de « SPECTACLE CULINAIRE », avec une histoire, dans un véritable théâtre (Pedro : c’est très bien expliqué, merci Anaïs).

Il se fixa donc le challenge de finaliser la création de sa « pièce » en seulement deux mois, pour la présenter lors du festival « À voir et à manger » qui se déroulait au 104 à Paris, un festival qui confrontait les univers de l’art et de la cuisine avec des installations, des performances, des ateliers etc…


Un petit mot sur le 104 si tu ne connais pas : Le 104 c’est un lieu qui se trouve dans le 19ème arrondissement de Paris (Pedro : le 19ème, aka le hood), qui a été complètement réhabilité en 2008 (c’était les anciennes pompes funèbres de Paris, mais on te rassure c’est pas glauque du tout… !) dont le but principal est de donner aux gens et plus spécialement aux jeunes du quartier, un espace de vie culturelle et artistique. On y croise des danseurs hip-hop qui s’entrainent (Pedro : y avait 3 gars ambiance Wu Tang qui faisaient des claquettes… trop forts les gars), des comédiens qui répètent leurs textes (Pedro : ambiance : « je suis la muuuuuse ! quoi ? un homme dans mon placard ?), et puis il a aussi une crèche, des librairies, des expos, des restos… enfin bref, c’est IMMENSE et plein de projets artistiques.


T’as vu, les photos vertes c’est une technique de photosensibilité avec des algues… une photo vivante quoi… ! Et la façade avec le miroir géant c’est une installation de Leandro Erlich, qu’on a pas eu le temps d’essayer mais ça donne ça :


Bâtiment, Leandro Erlich au 104 par Palagret

Et le resto tout en bois style de construction pour enfant c’est un architecte Marseillais (et d’origine Belge) qui l’a créé !

Voilà, on a dit tout ce qu’on savait sur le 104, maintenant revenons à nos moutons et donc à la pièce d’Yvan Cadiou : « MA PUCE À TABLE ! »

Pour le décor, il a ramené tout son atelier (quand je dis tout son atelier, c’est TOUT SON ATELIER, des armoires, aux objets en passant par les vinyles et les frigos, manquait plus que son chat de magazine…) afin de recréer sa cuisine sur scène (Pedro : le concept que tout le monde aurait évité de faire : déménager sa maison pour 1 semaine. Mais bon, Yvan il a pas peur).
Le truc génialissime c’est que pendant les 2h(30), tu viens écouter Yvan parler de ses voyages, de ses expériences, de ses rencontres, de sa vie, et en même temps il te fait à manger pour toi et les 200 autres spectateurs qui sont dans la salle, et en plus tu bois l’excellent vin de Château La Coste (dont on te reparlera dans un prochain article…).
Explications : Pendant toute la journée, Yvan prépare (en répétant son texte) tous les plats qui seront apportés par « les collègues », une équipe de 10 jeunes. coulisses en images :


(Pedro : Petit détail marrant : quand les spectateurs entrent dans la salle, on leur donne un verre à vin en leur disant : « passez une bonne soirée », t’aurai vu la tête des gens !)
Et après, pendant son spectacle, il parle, fait la cuisine (on sort de là le ventre rempli : soupe, cake, fromage, jambon ibérique, pâtes aux crevette, funky brownie…), il y a l’intervention de personnages comme Philippe Pantoli, expert en Jambon Ibérique, et il est accompagné par un groupe de musique génial (y avait même notre pote Matthieu au clavier, et même qu’il avait un talk-box, tu sais, le tuyau pour moduler la voix… et j’ai eu « ooooo auuu chocollaaa aaa aaaat » dans la tête pendant 2 jours), en gros pendant 2h15(30), tu rigoles, t’apprends, tu te régales, tu bois : que du plaisir.
Le clou du spectacle c’est quand Yvan prépare dans 7 woks, des Pennes, cuites dans du bouillon, avec des épices, des crevettes, des tomates, des oignons, des épinards… devant nous, et qui sont servies directement aux 200 personnes présentes… !
Ce fut donc une belle réussite, sur-acclamée.
Maintenant il cherche des théâtres et des dates pour pouvoir faire une tournée et que toi aussi, tu puisses en profiter !



Ça avait l’air génial hein ? Et ben oui, ça l’était, et puis après aussi on a bien rigolé :


Voilà donc pour le spectacle « Ma Puce à table ! », mais c’est pas fini, puisque pendant les 3 autres jours du festival, Yvan a re-déplacé sa cuisine au centre du 104 (t’imagines le bordel hein pour touuut changer de place), afin de créer des ateliers avec ses invités : « La grande cuisine du goût des autres » (Pedro : je pense qu’il a une passion pour le déménagement en fait… encore un truc de Breton ça…).

(Pedro : t’as vu les carottes Bio ???) On pouvait venir écouter ses expériences, regarder des recettes de cuisine, goûter, manger, ou encore écouter des comptes Africains, des poèmes, voir d’autres cuisiniers… des rencontres intéressantes pour découvrir des assortiments de saveurs inconnues, s’interroger sur la façon d’utiliser les différentes huiles d’olives ou encore voir qu’on pouvait faire cuire du pâté Henaff… (Pedro : c’est TROP bon le pâté Henaff au four, c’est fou quand même…) des dégustations de vins, de produits bios, de bananes de Guadeloupe… Trois jours de régalade… (Pedro : +5 kg)



(Pedro : avoir des couteaux avec son nom dessus c’est quand même la consécration moi je dis… c’est SWAG comme ils disent les djeunes) Comme tu auras pu le constater, Pedro a fait « la procession du Comté »(Pedro : je me lance dans une carrière d’acteur).
Nous avons donc vécu 4 jours au 104, le ventre en overdose de cake, de soupe, de fromage, de pâté, de banane, de punch, de gâteaux, entourés des frigos SMEG dont le rose me fait toujours autant rêver (je l’aurai un jour, je l’aurai…), de produits Naturalia, de machines kitchenaid merveilleuses, d’une meule de comté de 30000 kg, de couteaux Sabatier gravés « Yvan Cadiou » (maintenant on veut des couteaux Sabatier gravés « Anaïs et Pedro »), avec toute l’équipe du spectacle (tous trèèès gentils, on dirait qu’on est dans un monde de bisounours, licornes, poney coeur, coeur, love) (Pedro : panda, panda, animaux mignons) avec entre autres : Benjamin Vincent Clouseau, Pauline aka « Popo », le frère de Popo aka « the Popo’s brother », Loïc le batteur Breton, Kaabeche le créateur, le Château La Coste etc… etc… et on est rentrés repus, à la diète pour 2 mois…

Alors, si tu veux en savoir plus :
• Le site d’Yvan Cadiou c’est ICI.
• Le blog d’Yvan Cadiou c’est LÀ.
• La page exprès pour « Ma puce à table », c’est DE CE CÔTÉ.
• Le site du 104 : PAR ICI.

Tags : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyrights © 2013 - Anaïs et Pedro - Blog fièrement propulsé par le beau PUShAUNE